Le Chapelet
 -  Chapelet traditionnel
+ Chapelets de dévotion
Bonne Nouvelle
+ La Prière
+ La Passion du Christ
+ La Vierge Marie
+ Les JMJ
Christ Miséricordieux
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Liens
Chapelet traditionnel - Le Rosaire de Marie

Depuis plus d'un siècle, presque tous les Papes recommandent la prière du rosaire et la pratiquent : Pie IX lui consacre une encyclique ; Léon XIII seize exhortations apostoliques ; Pie XII une encyclique, Jean XXIII, deux encycliques, Paul VI, une exhortation apostolique (Mariae cultus). Quant à Jean-Paul II, nul ne peut ignorer combien sa vie toute entière est enracinée dans cette prière, comme le montre sa Lettre apostolique sur le rosaire, Rosarium Virginis Mariae.

La prière du rosaire s’est développée au fil des siècles pour devenir une prière de base du croyant, un socle pour sa foi. Voici résumé les principales étapes :

# A partir du 10e siècle, dans les monastères, il y avait des frères illettrés qui ne pouvaient pas lire les psaumes de l’office, ni les savoir tous par coeur. On leur demanda de remplacer les 150 psaumes par 150 Note-Père.

# A partir du 12e siècle, se répand le Je vous salue Marie et on inventa le psautier de Marie : 150 Je vous salue Marie.

# Au 14ème siècle, on sépare les 150 Je vous salue Marie en 15 dizaines (Henri Egher, chartreux allemand ?). On ajoutera plus tard les Notre Père, prière enseignée par Jésus, pour séparer les dizaines.

# Au 15ème on introduisit l’usage d’associer chaque dizaine, et parfois même chaque Je vous salue Marie, à un mystère de la vie du Christ ou de la Vierge (Dominique de Prusse, chartreux allemand?)

# En ce même siècle, le dominicain Alain de La Roche fut un ardent propagateur du rosaire dont il attribuait la création à saint Dominique.

# Après le concile de Trente (1545-1563), la récitation du rosaire ou du chapelet se répandit dans les familles chrétiennes. L’institution de la fête du rosaire en 1573 (étendue à toute l’église en 1716), puis le mois de Marie (approuvé en 1815), ont contribué à répandre cette prière.



   Le rosaire consiste à réciter quatre chapelets (voir chapelet) en méditant à chaque fois, à la fin ou au début d’une dizaine, sur un mystère propre à notre foi, à la vie du Christ et de Marie. Par la prière et la méditation, chaque chrétien peut pénétrer plus profondément dans l’Evangile, le comprendre et le suivre. La présence de ces mystères permet au rosaire d’être "un aliment pour nourrir la foi" comme le disait le pape Léon XIII. De plus "la contemplation des mystères sera plus féconde si on prend soin de faire en sorte que chaque mystère s’achève par une prière." (Jean-Paul II). Il y a en tout 20 mystères, regroupés par groupes de 5. Chaque groupe se médite un jour particulier de la semaine. Les mystères joyeux, glorieux et douloureux furent fixés par le Pape Pie V en 1569. En 2002, Jean-Paul II propose à la prière des fidèles un nouveau groupe de mystères : les mystères lumineux.

   La méditation est importante, il ne faut pas se contenter d’énoncer le mystère par son nom. « Sans la contemplation, le rosaire est un corps sans âme. » (Paul VI). Les mystères courants ne sont pas les seuls, chacun peut méditer d’autres mystères. Chaque page, chaque chapitre et même chaque verset de l’Evangile peuvent être médités : il a existé jusqu’à 200 mystères au Moyen Age. Ainsi la mise au tombeau, la guérison de Lazare, les Béatitudes…peuvent être des moments de la vie du Christ sur lesquels on peut réfléchir par la prière. Pie XII disait que le rosaire est "un abrégé de tout l’évangile".

   Par les chapelets de dévotion spéciale, on peut trouver d’autres répartitions (voir les autres chapelets sur le site comme chapelet de l’Enfant Jésus, chapelet des 7 douleurs de Marie…) et d’autres moyens de pénétrer plus profondément dans le mystère qu’est l’Evangile. L’essentiel est qu’avec la prière de ces chapelets et la méditation on puisse « avancer au large pour redire et même pour crier au monde que le Christ est Seigneur et Sauveur, qu’il est ‘le chemin, la vérité et la vie’ (Jn14.16) » (Jean-Paul 2).

Voici les mystères du rosaire :

Les Mystères joyeux médités le lundi et le samedi

* L'Annonciation à Marie par l'archange Gabriel (Lc 1.26-38 ; Mt 1.18-25)
* La Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth (Lc 1.39-56)
* La Nativité de Jésus à Bethléem (Lc 2.1-20 ; Mt 2.1-12)
* La Présentation de Jésus au Temple (Lc 2.21-40)
* Le Recouvrement de l'enfant Jésus au Temple (Lc 2.41-52)

Les Mystères lumineux médités le jeudi

* Le Baptême de Jésus au Jourdain (Mt 3.1-17 ; Mc 1.1-11 ; Lc 3.1-22)
* Les noces de Cana (Jn 2.1-12)
* La Prédication du Royaume de Dieu (Mt 4.12-17. 5,6 et 7 ; Mc 1.14-15 ; Lc 4.14-15, 6.20-49)
* La Transfiguration (Mt 16.28, 17.1-13 ; Mc 9.1-8 ; Lc 9.27-36 ; 2 P 1.16-18)
* L'institution de l'Eucharistie (Mt 26.26-29 ; Mc 14.22-25 ; Lc 22.14-20 ; 1 Co 11.23-25)

Les Mystères douloureux médités le mardi et le vendredi

* L'Agonie de Jésus au Jardin des Oliviers (Mt 26.36-56 ; Mc 14.32-52 ; Lc 22.39-53 ; Jn 18.1-11)
* La Flagellation de Jésus (Mt 27.20-26 ; Mc 15.11-15 ; Jn 19.1)
* Le Couronnement d'épines (Mt 27.27-31 ; Mc 15.16-20 ; Jn 19.2-11)
* Le Portement de Croix (Mt 27.31-33 ; Mc 15.20-22 ; Lc 23.26-32 ; Jn 19.16-17)
* Le Crucifiement et la mort de Jésus sur la croix (Mt 27.34-56 ; Mc 15.23-41 ; Lc 23.33-49 ; Jn 19.18-37)

Les Mystères glorieux médités le mercredi et dimanche

* La Résurrection de Jésus (Mt 28.1-20 ; Mc 16.1-18 ; Lc 24.1-43 ; Jn 20.1-29)
* L'Ascension de Jésus au ciel (Mc 16.19-20 ; Lc 24.44-53 ; Ac 1.3-11)
* L'effusion du Saint Esprit au jour de la Pentecôte (Ac 2.1-41)
* L'Assomption de Marie au ciel (2 R 2.11 ; Tradition ; LG 59)
* Le Couronnement de Marie dans le ciel (Ap 12.1 ; Tradition ; LG 59 et 68)


Voici les 15 promesses de la Vierge aux dévots du Rosaire (Alain de la roche) :


1. Quiconque me servira fidèlement par la récitation du Rosaire recevra des grâces remarquables.
2. Je promets ma protection spéciale et les plus grandes grâces à tous qui réciteront le Rosaire.
3. Le Rosaire sera une armure puissante contre l'enfer, il détruira les vices, diminuera le péché, et vaincra les hérésies.
4. Il causera la vertu et des bons travaux à prospérer; il obtiendra pour des âmes la miséricorde abondante de Dieu; il retirera les coeurs d'hommes de l'amour du monde et ses vanités, et les soulèveront au désir de choses éternelles. O, que des âmes se sanctifieraient par ces moyens-là.
5. L'âme qui se recommande à moi par la récitation du Rosaire ne périra pas.
6. Quiconque récitera le Rosaire dévotement en s'appliquant à la considération de ses mystères sacrés, ne sera jamais vaincu par l'infortune. Le Dieu ne le punira pas dans Sa justice, il ne périra pas par un mort soudain; s'il soit juste il restera dans la grâce de Dieu, et il deviendra digne de la vie éternelle.
7. Quiconque aura une dévotion vraie pour le Rosaire ne mourra pas sans les Sacrements de l'Église.
8. Ceux-là qui sont fidèles en récitant le Rosaire auront pendant leur vie et à leur mort la lumière de Dieu et le plénitude de Ses grâces; au moment de mort ils participeront dans les mérites des saints au paradis.
9. Je livrerai de purgatoire ceux-là qui ont été consacrés au Rosaire.
10. Les enfants fidèles du Rosaire mériteront un degré haut de gloire au ciel.
11. Vous obtiendrez tout vous demandez de Moi par la récitation du Rosaire.
12. Tout ceux-là qui propagent le Rosaire sacré seront aidés par Moi dans leurs nécessités.
13. J'ai obtenu de Mon Fils Divin que tous les défenseurs du Rosaire auront pour intercesseurs la cour céleste intégrale pendant leurs vies et à l'heure de mort.
14. Tous qui récitent le Rosaire sont Mes fils, et frères de Mon seul fils Jésus Christ.
15. La dévotion à mon Rosaire est un grand signe de prédestination.


Date de création : 26/09/2005 - 20:24
Dernière modification : 01/10/2005 - 21:54
Catégorie : Chapelet traditionnel
Page lue 20482 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

^ Haut ^

lechapelet.free.fr : site dédié à la prière du chapelet et autres prières et dévotions catholiques
 

  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.05 seconde